devenez membre de l'AFMF
Vous êtes ici :Accueil du site > Vie de l’association > Projet de recherche sur les cancers

Projet de recherche sur les cancers

  • Projet sur la détection précoce des cancers de la bouche

_ Les personnes concernées par la maladie de Fanconi présentent une susceptibilité très forte à développer des cancers de la bouche.

Compte tenu de la fragilité chromosomique des cellules fanconi, caractéristique de la maladie, les traitements classiques de chimiothérapie et de radiothérapie ne sont pas habituellement applicables. Actuellement, la seule possibilité de traitement curatif reste la chirurgie.

Dans ce contexte, il est absolument vital de détecter toute évolution maligne le plus tôt possible.

C’est pourquoi l’AFMF s’est associée avec les associations allemandes et autrichiennes pour financer l’achat d’un nouvel appareil appelé MotiCyte, spécifiquement élaboré pour analyser les cellules buccales.
Il permet une approche complémentaire du dépistage des lésions endo-buccales. Sa simplicité de réalisation, par simple brossage des zones suspectes, permet d’envisager des contrôles non invasifs aussi fréquemment que nécessaire.

Cependant, sa totale fiabilité n’étant pas encore démontrée, le suivi habituel par un médecin rompu à ce type de pathologie est à poursuivre comme à l’accoutumée. Dans tous les cas, les anomalies détectées devront être confirmées par une biopsie.

Il s’agit d’une nouvelle technique complémentaire et non substitutive à celle existante, la biopsie. Elle devrait amener néanmoins une amélioration certaine du suivi buccal de toutes les personnes concernées.

Le MotiCyte est installé à l’hôpital de Düsseldorf en Allemagne et permet de tester tous les patients Fanconi dans le monde entier. L’appareil est opérationnel depuis l’automne 2013.

En France, ce test de dépistage précoce peut être effectué par le Pr Arnaud Rigolet, s’il l’estime nécessaire.

Dans le même temps, le Dr Eunike Velluer et Ralf Dietrich, à l’origine de ce projet, poursuivent leurs déplacements dans le monde entier afin de sensibiliser et d’examiner toutes les personnes Fanconi, avec un accent mis sur la population adulte. Pour ce faire, l’association américaine leur a accordé une bourse pour 2 années (2013-2014). Une vraie récompense pour ce binôme formidable et une chance pour tous les Fanconi !

Article relu par le Pr Arnaud Rigolet (hôpital St Louis, Paris, octobre 2013)